Les champignons et leurs dangers


Ce site internet n'a pas pour but de renseigner sur la comestibilité des champignons.

Au contraire, ce sont les sorties mycologiques que nous organisons qui apportent ces informations.

La cueillette des champignons pour la gastronomie est une pratique à risque car il existe beaucoup d'espèces toxiques à mortelles. Également, il est important d'indiquer que tous les champignons peuvent potentiellement être toxiques !

En effet, des champignons dits comestibles peuvent provoquer des intolérances chez certaines personnes ; il est donc conseillé lors de la dégustation d’une nouvelle espèce (correctement identifiée) de n’en consommer qu’une faible quantité afin d’évaluer votre réaction.

Les champignons destinés à la consommation doivent être de bonne qualité : frais, sains. Les spécimens trop âgés peuvent être parasités par des moisissures plus ou moins toxiques.

Le transport des champignons doit se faire dans des paniers bien aérés ; les sacs en plastique favorisent la fermentation et le développement de bactéries et substances toxiques.

Les champignons réputés comestibles peuvent devenir toxiques car ils captent la radioactivité. Certains en accumulent beaucoup comme par exemple le bolet bai (Imleria badia), le laccaire améthyste (Laccaria amethystina) et surtout la pholiote ridée (Cortinarius caperatus). Il convient donc de cueillir ces espèces en petites quantités.

Le lieu de récolte est également à prendre en compte. Il ne faut pas cueillir les champignons poussant en ville, aux bords des autoroutes, près des champs fertilisés. Ces lieux souvent très pollués rendent les champignons impropres à la consommation.

Dans tous les cas, la surconsommation ponctuelle ou répétée est fortement proscrite ! Il faut savoir que des espèces réputées comestibles ont provoquées des décès suite à de la surconsommation.

Pour toutes ces raisons, il n'est plus possible de garantir la totale innocuité des espèces jusqu'ici réputées comestibles.

En conclusion, il est important d'être :

  • TRÈS PRUDENT et ne consommer un champignon que si l’on est sûr de sa détermination.
  • TRÈS SÉLECTIF : ne pas cuisiner des champignons qui sont vieux ou, pire, en état de décomposition.
  • RAISONNABLE et ne consommer des champignons, BIEN CUITS, qu’en petites quantités et seulement de temps en temps :
    les champignons sont des condiments et non des aliments comme les légumes et les fruits. Oui car les champignons, malgré leur qualité gustative, ont une valeur nutritive faible.

N’hésitez pas à faire contrôler vos récoltes à des mycologues confirmés ou des pharmaciens. Il existe des associations mycologiques un peu partout en France, il faut en profiter !


AVERTISSEMENT

Les photos mycologiques publiées sur ce site n’ont pas la prétention de vous aider à déterminer vos cueillettes. Elles ont pour seul but de vous présenter des espèces poussant dans différentes régions, principalement dans les départements du Doubs, Jura et Haute-Saône. L’auteur décline toute responsabilité au cas où des renseignements pris dans ce site par des personnes non averties ou imprudentes, pourraient conduire à des intoxications. Dans tous les cas, les champignons cueillis pour la consommation doivent être soigneusement contrôlés par une personne compétente, mycologue ou pharmacien.